Le Guet de la Cathédrale de Lausanne

Description

Attesté depuis 1405, le guet de la cathédrale de Lausanne a longtemps surveillé les départs d’incendie, sonné et crié les heures. Mais les progrès techniques du XXe siècle lui ont enlevé toute utilité : le service du feu n’a plus besoin de son aide et les sonneries de cloches sont automatisées.

Pourtant, quand, en 1960, les autorités lausannoises ont réduit les heures criées par le guet (anciennement de 21h à l'aube pour la période allant de 22h à 2h du matin), les Lausannois ont craint de le voir disparaître. Les journaux s'en sont émus aussi, titrant : "Serait-ce l'agonie du guet ?" ou "Sauvons le guet". Cette nouvelle a alimenté les gazettes pendant plus d'un mois, confirmant le fort attachement des Lausannois à leur guet.

Depuis, le guet crie les heures de 22h à 2h du matin, 365 jours par an.
En 2012, le guet titulaire (Renato Häusler depuis 2002) est engagé à 52%. 5 guets remplaçants l’épaulent.
Le guet de la cathédrale de Lausanne fait partie de la Confrérie européenne des guets et Lausanne a été ville d’accueil de leur rencontre annuelle du 17 au 20 mai 2012.

Dans le canton de Vaud

Lausanne

Remarque

Lausanne est l’une des rares cités en Europe qui ait un service de guet actif 365 jours par an et qui n’a jamais connu d’interruption depuis le Moyen Age.