Papet vaudois

Description

Parmi les spécialités culinaires vaudoises, la plus fameuse est sans nul doute le Papet vaudois.
Selon l’IGP, l’origine de la saucisse aux choux qui le compose remonte à 879. Cependant, il est probable qu’elle ne fut pas très répandue jusqu’au XIXe siècle, la viande de porc étant alors rare et chère.
Ce n’est qu’à partir du XIXe siècle que le Pays de Vaud développe de nombreuses spécialités de charcuterie, toujours appréciées actuellement, comme le saucisson vaudois, le boutefas ou la frâche à la vallée de Joux.

Aujourd’hui, le Papet vaudois est consommé de la mi-septembre à avril. Le met se compose d’un mélange de pommes de terre et de poireaux cuits à l’eau et au vin blanc, qui accompagne la saucisse aux choux. Les Vaudois aiment offrir et faire découvrir cette spécialité à leurs invités venus d’ailleurs.

La saucisse aux choux est également au centre de festivités de Nouvel An dans certaines communes, où la Jeunesse du village passe de maison en maison pour récolter des saucisses qui seront cuites au Petit Nouvel An.

Dans le canton de Vaud

Ensemble du canton, historiquement dans la région lémanique

Remarques

Depuis 2009, l’Association de la charcuterie vaudoise met le produit à l’honneur en organisant la Journée du Papet vaudois le 1er vendredi du mois d’octobre.  Lors de cette journée, les bouchers vaudois offrent une portion du fameux Papet vaudois à qui veut. Il est conseillé de venir tôt pour en avoir une bouchée !

Depuis l’automne 2010, la saucisse aux choux est exportée en France. En 2010, un total de 1754 tonnes de saucisses aux choux a été écoulé.