Donations alimentaires

Description

Le "Pain des veuves" à La Tour-de-Peilz

A La Tour-de-Peilz, Catherine Plattet lègue à sa mort, en 1614, la somme de 450 florins à la Commune, dont les intérêts doivent servir à distribuer 1 pain à chaque veuve le jour de l’Annonciation. Aujourd’hui, la tradition du Pain des veuves perdure et les services sociaux communaux se chargent de la distribution de miches de 350 g de pain blanc aux quelque 600 veuves du village.

Les "Pâtés de la Dame" en Lavaux

A Lutry, on trouve aujourd’hui dans les boulangeries des rissoles rondes, mémoire d’une donation alimentaire médiévale.
A cette époque, le 25 mars, les femmes de Lavaux montaient au "Rocher de la Dame", en dessus de Pully, pour accueillir les pèlerins qui se rendaient à la cathédrale de Lausanne. A cette occasion, elles préparaient des pâtés pour les hommes restés au village et pour elles-mêmes.
Cette tradition des Pâtés de la Dame a perduré bien après la fin des pèlerinages, jusqu’au début du XXe s.

La "Donation Bonnard" à La Chiésaz

A La Chiésaz, la Donation Bonnard perpétue chaque année depuis 1763 la volonté testamentaire du lieutenant Bonnard de léguer au village de La Chiésaz "par chaque feu, 4 livres de pain blanc à chaque Noël". Seuls les ressortissants du village habitant les maisons de l’époque (une quarantaine), présents chez eux la veille de Noël, ‘les faisants-feu’, sont des ‘ayants-droit’.
La distribution perdure et s’effectue chaque 24 décembre dans l’ancien carnotzet des pompiers.

Aujourd’hui, les donations alimentaires sont nombreuses dans l’ensemble du Canton, souvent assurées par des associations caritatives.

Dans le canton de Vaud

La Tour-de-Peilz, Lavaux, La Chiésaz
Dans tout le canton

Remarques

De nos jours, différentes associations laïques et religieuses viennent en aide aux personnes nécessiteuses du Canton.

Les Cartons du Cœur offrent une aide matérielle et distribuent des denrées alimentaires et des produits de première nécessité depuis 1992 à La Côte, la Vallée de Joux, Lausanne, Lausanne Ouest, Lavaux, Monthey, Morges, Moudon, Nord Vaudois, Ollon, Orbe, Oron, Payerne, Penthalaz, Pully/Paudex/Belmont, Riviera, Veveyse, Vallorbe.

La Fondation Mère Sofia propose un repas chaud et ouvre ses portes lausannoises entre 19h30 et 20h30 en semaine pour servir la Soupe Populaire.

L’Armée du Salut et différentes Eglises fournissent également des prestations matérielles de même que des moments d’écoute et d’échange avec les personnes en difficulté sociale. Un des buts est d’offrir des conditions de vie selon les principes chrétiens.

La CARL, depuis 2000, réunit plus d’une vingtaine d’associations et fonctionne comme une centrale lausannoise du don alimentaire. Elle assure le lien entre les donateurs et les associations caritatives de la région lausannoise.