Les grandes orgues

Les nouvelles orgues de la cathédrale de Lausanne

Inaugurées en décembre 2003, les nouvelles orgues de la Cathédrale de Lausanne présentent des caractéristiques que l’on ne retrouve sur aucun autre instrument: Pour la première fois, un instrument d’une centaine de jeux présente une juxtaposition aussi aboutie de quatre principaux styles de la facture d’orgues (classique et symphonique français, baroque et romantique allemands). Pour la première fois, deux concours internationaux successifs sont organisés, l’un pour le choix du facteur d’orgues (C. B. Fisk), l’autre pour le choix du buffet (Giugiaro Design). Pour la première fois, un designer de réputation mondiale signe un buffet d’orgue. Pour la première fois, une manufacture d’orgues américaine construit un instrument dans une cathédrale européenne.

 

Une prouesse musicale et technologique

Grandes orgues, Photos Charles Page
Grandes orgues
  • dix ans d’étude et de réalisation, deux concours internationaux,
  • 7'396tuyaux, 6 claviers et pédalier, deux consoles, un Fernwerk (clavier d'écho)
  • le premier orgue au monde à avoir été dessiné par un designer (Giugiaro),
  • le premier orgue à contenir les 4 principaux styles de la facture d’orgues (classique et symphonique français, baroque et romantique allemands),
  • une réalisation internationale, puisque des entreprises de Suisse, des Etats-Unis, du Canada, d’Italie, d’Angleterre et d’Allemagne ont participé à sa construction,
  • un coût total de plus de six millions de francs,
  • 150 000 heures de travail,
  • le premier instrument construit par une manufacture d'orgues américaine (Fisk) dans une cathédrale en Europe.
10 ans d'étude, photo Charles Page
10 ans d'étude, photo Charles Page
7'000 tuyaux, photo Charles Page
7'000 tuyaux, photo Charles Page
150'000 heures de travail, photo Charles page
150'000 heures de travail, photo Charles page