Le monument

Le monument

Premier monument religieux du canton de Vaud, la Cathédrale Notre-Dame de Lausanne domine de sa silhouette la colline de la Cité.


Fondé en 1170, l'édifice s'inscrit dans la tradition des grandes cathédrales européennes bâties au tournant du XIIe siècle. D'importance nationale la cathédrale est classée monument historique depuis le 25 mai 1900.

Plus vaste édifice gothique de Suisse, la cathédrale de Lausanne possède une architecture remarquable  empreinte de nombreux chefs-d'oeuvres du patrimoine artistique européen. Parmi ceux-ci, dont toutes les origines remontent au XIIIe siècle, l'extraordinaire rose du transept sud, le portail peint sur la même façade ou encore les splendides stalles.

 

Erigée à partir de 1170, la construction de la cathédrale de Lausanne a vu plusieurs maîtres d'oeuvres se succéder jusqu'à la première moitié du XIIIe siècle. Débutée par l'abside de facture romane, la poursuite de l'édification du monument affirme rapidement  l'orientation gothique de son architecture et se termine vers 1235 par l'ajout sur la façade sud du portail peint. Le 20 octobre 1275, la cathédrale est consacrée par le Pape Grégoire X en présence de l'empereur Rodolphe de Habsbourg. 

 

Depuis son édification, le monument a connu plusieurs campagnes de modifications dont la plus importante fut la fermeture en 1505 du passage occidental. Après la réforme de 1536, plusieurs cycles de restauration eurent lieu. L'une des plus importantes interventions étant conduites dans la seconde moitié du XIXe siècle par l'architecte français Viollet-le-Duc. Le dernier cycle de travaux de restauration a débuté en 1968 par la tour du chevet nord et devrait s'achever par la restauration de la tour occidentale nord et l'abside en 2022.