Pour l'administration

Historique des Archives cantonales vaudoises

Registres de l'état civil, aux Archives cantonales vaudoises, 1821-1875, 2002
Registres d'état civil

Dans le prolongement des événements révolutionnaires, les Archives cantonales sont créées en août 1798; les nouvelles autorités vaudoises négocièrent dès le 7 mars 1798 le retour des archives concernant le Pays de Vaud, depuis Berne ; en octobre de la même année, les caisses de documents sont disposées dans le beffroi de la cathédrale de Lausanne, les archives vont y être progressivement traitées, analysées et ouvertes au public.
 
Durant plus d'un siècle, les seules archives accumulées seront celles de l'exercice du pouvoir et de ses dirigeants; elles s'ajoutèrent à celles reçues en 1798, composées des documents des anciens maîtres du Pays de Vaud, depuis le Moyen Age. Depuis, le début du XXe siècle, face aux exigences de la défense du patrimoine et à l'élargissement des sources et des supports d'information, les Archives cantonales vaudoises ont ouvert leur champ d'investigations à de nouveaux producteurs d'archives et à des formes renouvelées de partenariat.

Lot de 28 000 pages éditées dans le cadre du Panorama des Archives communales vaudoises, 2002
Imprimés base de données

 

Néanmoins, nées pour recevoir les archives officielles, elles demeurent deux cents ans plus tard prioritairement et naturellement le dépôt central et unique des archives officielles provenant tant des services de l'administration cantonale que de l'Ordre judiciaire. La généralisation de l'informatique obligera d'autres procédures de stockage des données qui ne franchiront plus nécessairement les murs du bâtiment des Archives cantonales. Quoi qu'il en sera, les données à caractère historique ou à conserver de durée sans limite resteront sous la responsabilité première des Archives cantonales vaudoises.