Guide des sources historiques du Pays de Vaud (1536-1798)

Publication en ligne des sources à propos de l’histoire du Pays de Vaud à l’époque bernoise

Registres de Cudrefin, 1497-1645
Photo des registres de Cudrefin

Suite à une fructueuse collaboration, toutes les archives de l'administration bernoise du Pays de Vaud entre 1536 et 1798 et qui se trouvent actuellement soit aux Archives cantonales vaudoises, soit aux Archives de l'Etat de Berne, sont enfin virtuellement réunies et accessibles sur Internet.

Les Archives cantonales vaudoises et les Archives de l’Etat de Berne ont conçu ensemble le «Guide des sources historiques du Pays de Vaud à l’époque bernoise». Il met en lumière l’histoire du Pays de Vaud à l’époque où il faisait partie du canton de Berne, entre 1536 et 1798. Les Vaudois proclament leur indépendance le 24 janvier 1798, au moment où les troupes révolutionnaires françaises envahissent la Confédération helvétique. Les nouvelles autorités lémaniques se font alors remettre les archives de l’administration du Pays de Vaud qu’elles jugent utiles et les transportent à Lausanne. Malgré cela, de nombreux documents restent à Berne. Aujourd’hui, toutes les archives de l’administration bernoise du Pays de Vaud, qui se trouvent soit aux Archives cantonales vaudoises, soit aux Archives de l’Etat de Berne, sont enfin virtuellement réunies. Norbert Furrer, grand connaisseur des deux institutions, a rédigé un guide qui apporte une contribution considérable à la recherche historique. Les chercheurs pourront désormais sans peine rechercher des documents et les localiser dans les fonds des deux services d’archives cantonaux. L’accent a été mis sur une description précise des documents et la création de tableaux. Cette publication en ligne facilitera les recherches sur le Canton de Berne sous l’Ancien Régime dans toute son étendue territoriale (Pays allemand et romand) et favorisera l’émergence d’une nouvelle approche de la période bernoise de l’histoire vaudoise. Elle est le fruit d’une collaboration exemplaire entre deux institutions d’Archives cantonales qui, avec l’appui du Fonds de loterie du Canton de Berne, ont financé pour moitié chacune les coûts de ces deux années de travail.