Archives de René Berger

Gilbert Coutaz: « René Berger a souvent livré ses documents en vrac »

Le directeur des Archives cantonales commente l'ouverture au public du fonds René Berger

Que contient le fonds René Berger?

Les cent vingt-sept mètres d'archives dorénavant à disposition du public rassemblent des documents qui reflètent les activités professionnelles et publiques de René Berger au fil des étapes de sa vie. Il s’agit de productions scientifiques et de réflexions principalement dans les domaines de l'art, de la peinture, mais aussi sur l'informatique et sur Internet, ses domaines de prédilection. Il existe d’importantes correspondances, des archives sonores et filmées, auxquelles s'ajoute un ensemble varié de portraits et de photographies de René Berger. En revanche, les documents personnels sont pratiquement absents et les archives de René Berger relatives à son activité de directeur du Musée des Beaux-Arts ne sont pas représentées avec le fonds.

D’où provient ce fonds?

Les documents proviennent majoritairement de son domicile, quelques dossiers étaient conservés dans sa maison à Chevilly. L'inventaire de ces archives est consultable en ligne, à travers la base DAVEL des Archives cantonales vaudoises (www.davel.vd.ch), complétée de la chronologie de sa vie, placée également sur  Internet,  http://reneberger.hommereseau.ch/.

Comment s’est effectué le tri des documents?

René Berger a souvent livré ses documents en vrac. Leur mise en ordre a amené l'élimination de nombreux documents sans intérêt scientifique tels que des prospectus de villes dans lesquelles il avait séjourné, des réservations d'hôtel, des catalogues d'artistes sans renseignements sur ces derniers ou encore des documents sur l'utilisation de Macintosh.


(Entretien publié dans la Feuille des avis officiels du 26 février 2016)