Epoque romaine: La villa et les mosaïques romaines d’Orbe-Boscéaz

SITE VISITABLE

<i>Orbe, Boscéaz. Mosaïque des Divinités, détail de la frise entourant le pavement. © Fibbi-Aeppli photographes</i>

La villa s'étend sur une vaste terrasse offrant un vue exceptionnelle sur la plaine de l'Orbe et au-delà. De cet édifice prestigieux, on peut découvrir huit mosaïques présentées in situ dans des pavillons.

Les mosaïques dégagées au 19e siècle avaient déjà donné une première idée de la richesse du site. Mais ce sont les photographies aériennes de 1976 qui révèleront que ces pavements s’intègrent dans un édifice de plus de 200 m de long, au cœur d’un domaine agricole clos de 400 m de côté.

Dès 1986, le site a fait l’objet de fouilles qui ont permis d’en préciser l'histoire. La villa a été édifiée à la fin du 2e s. apr. J.-C., sur les vestiges d’un édifice du 1er siècle de notre ère. A la fin du 3e siècle, le palais est abandonné. Certaines pièces seront réutilisées par la suite, mais au 5e siècle, le site est définitivement abandonné et utilisé comme carrière.
Les mosaïques, peintures murales, portiques à colonnade, pièces chauffées par hypocauste, bassins d'agrément témoignent du luxe de l’édifice.

Neuf mosaïques ont été découvertes au total sur le site, visitables, à l'exception de la plus récemment mise au jour, illustrant l'histoire d'Ulysse arrivant sur l'île de Skyros.

Sur les huit mosaïques visibles, trois comportent des scènes figurées, la plus connue étant celle dite « des Divinités », qui représente les sept dieux planétaires de l'Antiquité romaine.

Ces pavements ont fait l'objet d'un programme complet de restauration, étalé sur plusieurs années. Pour plus d'informations, cliquez sur les vignettes ci-contre =>