Le milliaire de Pompaples

La plaine de l'Orbe entre Entreroches et Boscéaz. Les lettres matérialisent les quatre bornes mises au jour. Trois (A à C) sont exposées dans la villa. Une copie de la quatrième (D) est visible à l'entrée nord de la cluse d'Entreroches. Une copie du milliaire de Pré Girard (C) vient d'être aménagée sur son lieu de découverte, à Pompaples. Les points bleus représentent les sites romains avérés. Le carré bleu, l'emprise de la villa romaine de Boscéaz.

La villa romaine d'Orbe-Boscéaz se situe à un emplacement privilégié dans le réseau des voies de communication romaines, au carrefour de deux axes dont l’importance dépasse de beaucoup l’échelon régional: premièrement, un axe reliant le Rhône et le bassin lémanique au Rhin par Nyon, Yverdon, Avenches et Soleure ; deuxièmement, un axe reliant l’Italie à la Gaule du nord par le Grand Saint-Bernard et le col de Jougne.

L’axe menant du Rhône au Rhin est une des principales voies de la Suisse romaine. Depuis l’antique Lousonna, elle file vers le nord par la cluse d’Entreroches, la plaine de l’Orbe et Yverdon, avant d’obliquer en direction d’Avenches.

Dressées au bord des routes, des bornes milliaires ou leugaires indiquent la distance jusqu’à la ville d’où part la voie. Le nombre est donné en milles ou en lieues (un mille = env. 1480 m; une lieue = env. 2200 m). L’inscription mentionne également le nom et les titres de l’empereur qui a ordonné la construction ou la rénovation de la voie.
Entre La Sarraz et Orbe, pas moins de quatre de ces bornes sont attestées, fonctionnant en quelque sorte comme nos panneaux indicateurs.